dans le cas du silence

  1. Jusqu’à ce que nous n’arrivons pas à l’affirmer nous même ou consciemment ce qui nous retiens, certains chercheront à prêter des mots pour définir votre situation pourtant il se trouve qu’ils se trompent. On hésite parfois à  dire ce que nous pensions. A vrai dire on sait pas si c’est vraiment ce que l’on pensait, que face à cette situation on si référa à sa, seul nous mêmes sauront qualifier ou déterminer cela.(à suivre…) M.N
dans le cas du silence